Plan famille : un baume «anti-spleen» pour 20 000 enfants de militaires.

Depuis hier Jeudi 18 Octobre 2018, la Ministre des armées Florence PARLY a lancé la campagne de distribution de «20 000 kits anti-spleen» destinés aux familles de militaire.

Conçu par deux épouses de militaires, ce kit propose :  Cartes postales pour rassurer les petits, un calendrier à décorer d’émoticônes, des “bons pour des bisous“. Proposé sous forme de valisette en carton aux illustrations enfantines, ce kit se veut aider les enfants et les familles à mieux appréhender les absences du papa ou de la maman militaire, durant la période de leurs déploiements sur les théâtres d’opérations intérieures et extérieures.

Cette distribution de baume anti-spleen vient s’inscrire dans les annonces du plan famille énoncées en octobre 2017, s’agissant de porter une attention accrue au moral des familles . A l’occasion hier du 1er anniversaire de la date d’annonce du dit Plan, la Ministre des armées a distribué les premiers kits au sein du Régiment d’infanterie-chars de marine (RICM) de Poitiers (Vienne) qui s’apprête à être projeter en opération, précisant : « Que l’enfant puisse mémoriser, dessiner ce qu’il fait pendant l’absence du parent afin de pouvoir faciliter la communication au moment du retour. »

Aujourd’hui, selon les données du Ministère des Armées, plus de 30 000 militaires sont mobilisés : 13 000 en France pour l’opération Sentinelle et quelque 6 000 en opérations extérieures (Opex), notamment 4 500 au Sahel et 1 100 en Irak et en Syrie dans le cadre de la lutte antiterroriste.

530 Millions d’euros est la somme annoncée par la Ministre, au titre des dépenses à engager dans le cadre de La loi de programmation militaire 2019-2025 pour l’amélioration du quotidien des soldats et leurs familles. 23 millions d’euros ont déjà été engagés en 2018 et 57 millions le seront l’année prochaine.

Le Journal Le Conscrit aura l’occasion de revenir en détails sur les améliorations observées concrètement dans le quotidien des militaires et leurs familles . Nous le ferons grâce à vos témoignages, car qui mieux que vous militaires et familles, pour témoigner d’une véritable amélioration dans votre quotidien !

En attendant, Le Conscrit salue l’initiative et souhaite que de nombreux enfants de militaires reçoivent avec joie ce «kit anti-spleen». Qu’il  permette aux tout-petits d’adoucir​ l’absence du parent parti en mission. Une attention particulière sera certainement donnée sur les dates de retour à marquer dans le petit calendrier, sachant quelles ne sont quasiment jamais précises ou combien de fois repoussées à 1 ou 2 mois plus tard.

 

Mercedes CREPIN

Crédits photo : Domaine public. Gratuit pour usage personnel et commercial.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.