Gilets jaunes à la Réunion : « l’armée française mobilisée pour la logistique ».

Selon les propos rapportés hier par la chaîne de télévision en ligne France 3 Ile de la Réunion : « Plusieurs escadrons de gendarmerie sont arrivés à La Réunion. À noter également la présence de l’armée française qui est mobilisée uniquement pour des raisons logistiques.« 

France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le président de la République, Emmanuel Macron, a qualifié la situation sur l’île de La Réunion de « grave » et a promis, sur Twitter, d’envoyer les renforts nécessaires. « Depuis à peu près 30 minutes, il y a un face à face entre les gendarmes et les « gilets jaunes » sur l’un des principaux points de blocage qui mène à l’aéroport, détaille le journaliste Hakim Abdelkhalek, en direct de Saint-Denis. Certains se sont adressés aux gendarmes en leur disant : ‘Nous sommes des pacifistes, nous n’avons rien à voir avec les casseurs, pourquoi le gouvernement nous envoie-t-il des gendarmes ?' »

Le préfet prêt à discuter

Le journaliste explique ainsi que de nombreux manifestants ne comprennent pas la présence de forces de l’ordre. Il poursuit : « L’État affiche ainsi sa fermeté. Plusieurs escadrons de gendarmeries sont arrivés à La Réunion. À noter également la présence de l’armée française qui est mobilisée uniquement pour des raisons logistiques.«  Le préfet s’est dit disposé à recevoir une délégation de « gilets jaunes » une fois qu’elle sera constituée.

Doit-on comprendre alors que l’armée, par son action dans la logistique, participe indirectement à la répression contre les gilets jaunes sur l’île de la Réunion ?

Le pas semble franchi en réponse à la colère exprimée publiquement hier sur Twitter, par le Président E .MACRON.

L’analyse est bien sur libre pour chacune et chacun, dans le respect des valeurs de nos soldats ainsi que celles de nos forces de l’ordre.

La rédaction.

Crédit photo : Jade Toussay.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.