Mali : la Légion Étrangère saute sur la région de Ménaka (centre Mali).

L’Etat-Major des Armées (EMA) a effectué une annonce officielle Jeudi 27 Septembre 2018 au matin : une opération aéroportée a eu lieu au centre du Mali, dans la région de Menaka marquée par une instabilité importante.

Il s’agirait, selon J-M Tanguy journaliste défense à la revue Mamouth, de parachutistes du 2e Régiment Etranger et du Groupement des Commandos Para (GCP). Soit 80 soldats largués d’un avion Transall et 40 autres d’un Atlas. Au total 120 paras ont sauté en appui d’une compagnie du Groupement Tactique Désert -Infanterie (GTD-I) déployée au sol depuis 4 mois.

Objectif selon le porte-parole de l’Etat-Major, le Colonel Patrik Steiger : «Marquer les esprits» .  Cette opération aéroportée «permet de compléter le dispositif en place dans cette région» proche de la frontière avec le Niger, «où se trouvent déjà des forces maliennes et une compagnie de Barkhane», a souligné le Colonel Steiger. Et de rajouter : « On combine différentes capacités pour créer un effet de surprise chez les groupes armés terroristes et pour montrer à la population qu’on est capable de venir rapidement ».

C’est à priori, la première fois que l’avion de transport militaire ATLAS A400M d’Airbus réalise un largage en opérations (par l’arrière) depuis son arrivée dans l’armée de l’Air française en 2013. L’appareil n’est pas encore capable de larguer des parachutistes par les portes latérales.

Saluons ainsi la qualité d’exécution de nos légionnaires paras qui, dans le cadre de cette opération aéroportée, ont mené leur mission avec succès !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.