Non aux conditions indignes de logement des soldats de l’opération Sentinelle !

Le Journal Le Conscrit a souhaité publier ces photos de logement INSALUBRE de nos militaires Sentinelle, photos qui nous ont été adressées anonymement dont nous comprenons le souhait, de ne donner aucune information sur le lieu et le régiment concernés.

Il va sans dire que les photos parlent d’elles-mêmes : moisissures, fuite d’eau et niveau de salubrité effarant. Nous rappelons qu’il est de la responsabilité des villes et communes accueillant nos militaires Sentinelle, de fournir des conditions dignes de logement et de vie à nos soldats.  Ces hommes et femmes qui exercent leur mission de gardiens de nos libertés en parcourant nos rues, chaque jour, durant des heures et des semaines, sont logées sans aucune condition de dignité humaine, sans mots dire, parce que toutes et tous soumis au droit de réserve.

Ce silence qui leur est imposé n’est pas celui du Journal Le Conscrit. Nous le disons clairement : il est scandaleux et honteux pour des élus en charge d’accueillir les soldats de la nation, de leur fournir de tel taudis. Il appartiendrait à la hiérarchie militaire de signaler ces conditions de logement indignes humainement et de s’y opposer. Car sous le treillis, n’oublions pas que nos militaires sentinelle, bien souvent des militaires du rang, sont ces mêmes hommes qui s’interrogeront, un jour prochain, sur le souhait de renouveler leur contrat d’engagement pour la nation. Force est de constater que dans ces conditions l’armée française ne fait plus du tout rêver !

On comprendrait à moins leur refus car lorsque l’on est militaire, on représente un pays, une patrie, une institution. Posons-nous alors, toutes et tous, la question suivante : dans de telles conditions, comment nos soldats peuvent-ils vouloir continuer à représenter une patrie qui ne les respecte pas, les considérant comme des *rats* aptes à vivre dans la saleté et l’ insalubrité ?

 

Source photos : MilitairesActu.

https://www.facebook.com/MilitairesActu/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.