Renforcement du dispositif Sentinelle : quid du paiement des primes pour nos soldats ?

Après l’attaque meurtrière de Strasbourg, le renforcement du dispositif Sentinelle a fait la une des titres médiatiques de notre pays ce 13 Décembre 2018, citant non pas l’exemplarité et les valeurs d’engagement de nos militaires, mais se référant uniquement à l’annonce faite du premier ministre E. PHILIPPE.

A l’exemple du journal le Parisien qui juge opportun d’en parler dans sa colonne Faits divers :

Emmanuel Macron a décidé « d’accroître la mobilisation des militaires » dans le cadre de l’opération Sentinelle

« Ce sont 500 militaires qui, dès aujourd’hui, sont venus compléter le dispositif » Sentinelle et « 1 300, qui, dans les jours qui viennent, viendront s’ajouter à ceux déjà mobilisés » pour assurer « la sécurisation » des sites et « garantir la sécurité des Français », a déclaré Édouard Philippe lors d’une brève allocution au ministère de l’Intérieur.

À quelques jours des fêtes de fin d’année, « l’objectif est de permettre la sécurisation des lieux recevant du public », a poursuivi Édouard Philippe, qui « pense notamment aux marchés de Noël un peu partout en France ».

Faits divers|H.W avec AFP| 13 décembre 2018, 8h01

La rédaction du Journal Le Conscrit, en soutien aux milliers de soldats qui dans les prochaines heures seront déployés dans nos villes de France, ainsi qu’en soutien à leurs familles, souhaite contrairement à l’ensemble des médias, mettre en lumière leurs valeurs d’engagement pour la nation au prix du sacrifice d’éloignement de leurs familles respectives, durant ces prochaines Fêtes de Noël et de fin d’année. Rappelons-nous qu’à compter d’aujourd’hui, ils seront 1800 hommes et femmes qui inconditionnellement parcourront nos rues et quartiers, laissant conjoint(e)s et enfants au pied du sapin, pour la sécurité de leurs concitoyennes et concitoyens, soit nous toutes et tous.

Et surtout, n’oublions pas que parmi nos milliers de soldats Sentinelle qui assumeront leur mission au péril de leur vie, de nuit comme de jour, un certain nombre d’entre eux attendent encore à ce jour, une prime de mission Sentinelle effectuée il y a 4 voire 6 mois, qui n’arrive toujours pas sur leur compte bancaire.

Et pourtant, nos militaires seront présents, visibles aux yeux de toutes et tous, rempart de notre sécurité, ils assumeront leur engagement avec loyauté pendant que nous fêterons Noël et la nouvelle année.

La rédaction du Journal Le Conscrit se doit au rappel de ces vérités pour nos soldats Sentinelle et leurs familles afin que chacune et chacun considère avec respect et remerciement leur présence dans nos rues et nos quartiers 24 heures sur 24, sans jamais oublier que sous le treillis, ils sont aussi des époux et pères de famille.

Au service de la France, le soldat lui est entièrement dévoué, en tout temps et en tout lieu – Article 1 du code du soldat.

En retour, l’institution se doit de payer les primes Sentinelle en temps et en heure.

Soyez assurés de notre Respect et soutien sans faille soldats Sentinelle, ainsi que vos familles !

La rédaction.

Crédit photo : LP/Olivier Boitet

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.