Rumeur de popote : suspension provisoire d’une décoration du drapeau du prestigieux Régiment d’Infanterie de Chars de Marine.

Une rumeur parvenue à la rédaction du Journal Le Conscrit fait état de la suspension provisoire d’une décoration sur le drapeau régimentaire du prestigieux  R I C M, sur ordre des autorités militaires.

Rappelant que Le Régiment d’Infanterie de Chars de Marine est un régiment blindé, héritier du régiment d’infanterie coloniale du Maroc. Le RICM est le régiment le plus décoré de l’armée française : 

Croix de la Légion d’honneur

Médaille militaire

Croix de guerre 1914-1918, dix palmes

Croix de guerre 1939-1945 deux palmes

Croix de guerre des Théâtres d’opérations extérieurs T.O.E, cinq palmes

Croix de la valeur militaire, deux palmes

Ordre Portugais de la Tour et de l’Epée

Mérite Militaire Chérifien

Cravate bleue de la Presidential Unit Citation Américaine (appelée la Distinguished Unit Citation ou DUC jusqu’au 10 janvier 1957). Elle est une décoration décernée aux unités des Forces armées des États-Unis et de ses alliés, pour héroïsme extraordinaire lors de combats contre un ennemi armé, depuis le 7 décembre 1941. Bravoure, détermination et esprit de corps lors de l’accomplissement d’une mission dans des conditions extrêmement difficiles et dangereuses.

La rumeur signifierait ainsi que La Presidential Unit Citation est suspendue provisoirement du drapeau de l’unité concernée.

Une question se pose alors : pourquoi 4 autres unités en activité : RÉGIMENT DE MARCHE DU TCHAD – 12ème RÉGIMENT DE CUIRASSIERS – 501ème RÉGIMENT DE CHARS DE COMBAT – 13ème RÉGIMENT DU GÉNIE concernées par cette même décoration, n’ont pas cette suspension ?

Le drapeau le plus décoré de France perdra t-il cette décoration ? Son histoire fait mention de la perte de 54 marsouins (dont 2 officiers), 143 blessés (dont 6 officiers) durant la campagne de la libération 39/45. La décoration américaine, la Distinguished Unit lui est décernée avec le droit au port permanent pour l’excellence de son comportement lors des combats dans la trouée de Belfort, Mulhouse, et Seppois-le-Bas.

La rédaction fait appel aux témoignages des marsouins concernés, ou à toutes personnes en possession dinformations permettant soit de confirmer cette rumeur et den comprendre les raisons. Soit dans le cas contraire, d’infirmer la rumeur par preuve rapportée que nous nous ferons un plaisir de publier.

La Rédaction.

Crédit photo : P.LAVAUD

Pour nous contacter :

Par mail : contact@leconscrit.com

Par téléphone au  04 11 79 01 56.

Soit par message privé sur notre page https://www.facebook.com/LeConscritJournalpourtousnosmilitaires/

En contactant directement la rédaction du journal via le formulaire

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.