Vallée d’Uzbin, 18 Août 2019 : que résonne le son du clairon en hommage à «10 fils de la nation» morts au combat.

Le 18 août 2008, une section du 8e Régiment de parachutistes d’infanterie de marine (8e RPIMa) et une section du régiment de marche du Tchad (RMT), accompagnées chacune d’une section de l’Armée nationale afghane (ANA), effectuent une mission de reconnaissance dans la vallée d’Uzbin.

Ils furent une trentaine à tomber dans une embuscade ennemie engageant de violents combats qui dureront plusieurs heures. Dix de nos soldats périrent sous les balles ennemies, vingt et un en sortiront blessés physiques et psychiques. L’interprète afghan qui travaillait auprès des forces françaises ainsi que deux soldats de l’armée nationale afghane ont également été tués au cours de ce combat.

Le bilan d’Uzbin est l’un des plus lourds jamais essuyés par l’armée française dans une action de combat depuis la fin de la guerre d’Algérie, avec l’embuscade de Bedo au Tchad, en octobre 1970, quand douze militaires avaient été tués. Il demeure aussi le résultat de l’attaque la plus meurtrière contre l’armée française depuis l’attentat contre le poste Drakkar, à Beyrouth, au Liban, le 23 octobre 1983, qui avait coûté la vie à cinquante huit parachutistes.

Chacun de nos dix fils de la nation, morts au combat, a reçu une citation avec croix de la Valeur militaire à l’ordre de l’armée ainsi que la Légion d’honneur au grade de chevalier à titre posthume lors de la cérémonie nationale d’hommage le jeudi 21 août 2008.

Onze ans après, jour pour jour, nous adressons respectueusement nos pensées de soutien aux familles qui ont perdu un conjoint, un père, un fils, un petit-fils, un frère … Nos pensées de force et soutien vous accompagnent également, frères d’armes blessés du 8e RPIMa et du 2e REP survivants, revenus de l’enfer. Nul soldat ne peut rentrer intact au pays après avoir vécu en direct la mort de dix de leurs camarades tout en essuyant les balles ennemies.

Adjudant Sébastien Devez, 8e RPIMa

Sergent Damien Buil, 8e RPIMa

Sergent Nicolas Grégoire, 8e RPIMa

Sergent Rodolphe Penon, 2e REP

Caporal Melam Baouma, RMT

Caporal Kévin Chassaing, 8e RPIMa

Caporal Damien Gaillet, 8e RPIMa

Caporal Julien Le Pahun, 8e RPIMa

Caporal Anthony Rivière, 8e RPIMa

Caporal Alexis Taani, 8e RPIMa

En ce triste jour anniversaire, la nation se doit de vous adresser la reconnaissance et les hommages dûs sans compter sur le devoir de mémoire de l’ensemble de vos camarades d’active et anciens combattants, qui ne manqueront pas aujourd’hui de manifester leurs valeurs fraternelles en rappelant au devoir de mémoire.

Nous n’oublions pas non plus de rappeler au devoir de reconnaissance pour l’interprète afghan (comme pour tant d’autres) dont l’engagement au coté de nos forces armées fut au prix de sa vie.

Reposez en paix soldats.

Nous ne vous oublierons jamais.

La rédaction.

Mercedes CREPIN

 

Crédit video : http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org

Crédit photo : Pixabay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.